st_loup_slide_page-e285a4

Rallier la Haute-Saône au Mont-Saint-Michel, l'épopée de deux hommes prêts à tout pour s'en sortir

Article extrait des Affiches de Haute-Saône :

"Patrick Gentilhomme était, dimanche après-midi, l’invité de l'équipe d'animation du centre socioculturel de Saint-Loup-sur-Semouse. Reçu salle François Mitterrand, il a présenté une rétrospective du périple de      932 kms qui l’a conduit du 24 juillet au 14 août 2011 de la Haute-Saône au Mont-Saint-Michel. Il a commenté des diaporamas choisis à travers plus de 8.000 photos prises tout au long du défi accompli, sous le regard attentif d’un large public.

Relever le défi : Originaire de Melincourt (Haute-Saône), Patrick Gentilhomme se consacre à une entreprise de tourisme équestre alors qu’une chute de cheval, en 2000, le rend paraplégique. Après 4 ans de rééducation, il est en mesure de ne marcher qu’avec des cannes anglaises et avec difficulté. A la suite d’un premier périple à cheval, à son arrivée Porte Saint-Michel à Lourdes en 2008, il  fait la promesse de déposer le caillou trouvé sous le sabot de son cheval  au Mont-Saint-Michel. Ce nouveau défi, il le relèvera  depuis la Haute-Saône en hand-bike, vélo à trois roues mû à la force des bras, avec un coéquipier exceptionnel, Dominique, paraplégique et kinésithérapeute à Vauvillers (Haute-Saône). Les deux hommes en parfaite communion de volonté et de motivation entreprendront ce périple avec pour objectifs de transmettre un message d’espoir à l’encontre des personnes en difficultés physiques et de collecter des fonds qui permettront d’acquérir du matériel qui leur sera destiné. L’opération baptisée « Haute-Saône-Mont Saint-Michel, La roue tourne » sera  soutenue par le champion cycliste, Bernard Hinault.

Première phase, celle des préparatifs qui vont durer 8 à 9 mois pour la recherche de partenaires et de moyens financiers, la préparation  physique et l’élaboration du trajet. Celui-ci sera divisé en quatre tronçons de 50 à 60 km chacun, comportant  dix-neuf étapes et les conduira au travers des départements de Haute-Marne, de  l'Aube, de  la Marne, de la Seine-et-Marne, de l'Essonne, de l'Eure et Loir, de l'Orne et enfin de la Manche.

Puis deuxième temps, le départ est donné comme prévu le 24 Juillet à Vauvillers. Pour des raisons de sécurité, les deux hand-bikers sont constamment protégés par six cyclistes. La caravane comprend quatre véhicules dont deux camping-cars et douze personnes. L’intendance est assurée par l’épouse de Patrick avec l’aide des parents de Dominique.

Ils ont prévu de s’arrêter dans les camps de camping quand ce sera possible, ce qui les amènera plusieurs fois à bénéficier d’équipements municipaux mis gracieusement à leur disposition par les maires de communes traversées. Tout au long de leur périple, les  hand-bikers et leurs accompagnateurs créeront  l’événement, provoquant de sympathiques rassemblements.                                              

Aider les handicapés physiques : Outre ce défi sportif,  les deux hommes s’étaient promis de rendre visite à  cinq CRF (centre de rééducation fonctionnelle) : Troyes, Coubert, Saint-Fargeau, La Ferté-Macé et Tesse-la-Madeleine,  centres dans lesquels ils ont reçu un accueil chaleureux. Ils ont pu rencontrer des patients et  apporter leur témoignage d’espoir, participant à des ateliers.

Patrick rappelle, le voyage a été très dur physiquement, « il n’était pas question de record, il fallait s’économiser pour aller jusqu’au bout » mais il fut aussi source de satisfactions au travers de rencontres exceptionnelles. Des  particuliers leur ont offert le gîte et le couvert. Pendant leur périple, ils ont la chance de ne jamais rouler sous la pluie, sauf l’après midi du 13 août. Contrairement à ce qui avait été envisagé, peu d’étapes seront de tout repos. Le matériel soumis à rude épreuve donne des soucis, « dans la journée, on remplaçait la roue ou la pièce et on réparait le soir » ajoute Patrick. Les motards de la Fédération française des motards en colère ont piloté le groupe pour la traversée de Troyes et pour l'étape, Coubert-Saint-Fargeau, apportant une aide considérable.

Les fonds collectés au cours de ce périple servent pour aider les personnes handicapées, à l’achat de matériel  toutes disciplines confondues (fauteuils de basket, de foot, de ski, hand-bike...) et à des formations pour les accompagnants. Des centres équestres du département sont déjà équipés d’une machine  facilitant la mise en selle des personnes handicapées. Cela permet à présent de travailler avec les centres de rééducation du département et de faire découvrir l’équitation à de nombreux jeunes enfants handicapés.

Animés d’une envie de vivre enthousiaste, soutenus par ceux qu’ils aiment, encouragés par leurs amis,  Patrick et Dominique ont prouvé que le handicap permet « de vivre des choses que l'on ne pensait plus vivre » et ont donné une belle leçon de dépassement de soi, de persévérance et d’espoir."

 ***

 

Notification aux actualités
Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !
Coordonnées de la mairie 7 rue Henry Guy 70800 SAINT LOUP SUR SEMOUSE Tél : 03 84 49 06 22 - Fax : 03 84 94 20 74 Contacter la mairie