st_loup_slide_page-e285a4

Alain Nardino a fait revivre Brassens sur scène

Alain Nardino a fait revivre le répertoire de Georges Brassens.

(Article extrait des Affiches de la Haute-Saône)

 

                Les amis de Georges, on les reconnaissait…

…samedi 15 septembre, salle François Mitterrand. Ils avaient rendez-vous  avec Alain Nardino artiste-interprète, pour un hommage à Georges Brassens, le chanteur-poète dont le nom est inscrit dans le patrimoine artistique français. Venu de Méyzieu dans le Rhône, l’artiste découvrait la Haute-Saône et plus particulièrement la cité lupéenne, répondant à l’invitation de la commission culturelle de la ville de Saint-Loup-sur-Semouse.

  Seul sur scène, accompagné de sa guitare, il a interprété un récital composé essentiellement de chansons de l’ami Georges et de ses nombreux complices. Il n’est pas étonnant qu’il ait mis à son répertoire des chansons à texte des grands noms de la Chanson Française bien ancrées dans nos mémoires, Alain Nardino dégage une grande sensibilité, beaucoup de tendresse et de respect pour les artistes qu’il interprète sans jamais essayer de les copier. D’une grande générosité, il sait créer de la convivialité avec son public, qui a su apprécier l’artiste en partageant avec lui ces refrains immortels.

  Il est vrai qu’il n’avait qu’à puiser dans le vaste répertoire de  plus de deux-cents  chansons du poète au grand cœur, impertinent mais jamais provocateur, pour faire vivre son âme le temps d’une soirée. Toutes les œuvres  de l’auteur au style unique, ont été  présentées par une anecdote amusante ou tendre. Avec Alain Nardino, évoquant les thèmes chers à  Georges, l’amour, la vieillesse, la mort, on est allé espionner « les amoureux qui  se bécotent sur les bancs publics », en faisant un détour «  Dans l'eau de la claire fontaine », après avoir salué « Les copains d’abord ». « Les passantes »,  «  Une jolie fleur »  évoquant des  amours déçues ou impossibles ou encore le message d’amour à sa compagne vieillissante « Saturne », « Chanson pour l’Auvergnat », «  Adieu l’Emile » un  récital d’humour et d’émotions  dans lequel, l’artiste  a célébré, en outre, l’amitié qui unissait Georges Brassens à Brel, Ferrat, Moustaki, Renaud, Le Forestier…

Troubadour des temps modernes, Alain Nardino, de sa belle voix mélodieuse a séduit son auditoire en reprenant des textes intemporels. Une fois encore, le public de qualité que l’on aurait souhaité voir un peu plus nombreux, applaudit le choix de Mme Arlette Scheifler et de son équipe aidée, pour la mise en œuvre des moyens techniques, par Ludovic Deschamps.  Alain Nardino (www.alainnardino.com) est également auteur-compositeur. Un jour prochain, il reviendra peut-être nous faire découvrir ses compositions, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

 ***

 

Notification aux actualités
Abonnez-vous aux actualités de la commune et restez informés... !
Coordonnées de la mairie 7 rue Henry Guy 70800 SAINT LOUP SUR SEMOUSE Tél : 03 84 49 06 22 - Fax : 03 84 94 20 74 Contacter la mairie